top of page

SYLVAIN SORGATO
KAÏROS

KAÏROS EST UN COLLECTIF D'ARTISTES PLASTICIENS
AGISSANT DANS L'ESPACE PUBLIC
AVEC DES ÉGARDS POUR L'ENVIRONNEMENT.

Julie Savoye - K08bis - accrochage du 24 septembre 2023, la Thurelle

COMMENT?

Le collectif est une organisation horizontale : ses membres (désignés par cooptation) ont un accès égal à la parole et aux initiatives. 
Les artistes qui le composent sont de toutes origines, et vivent aux quatre coins de l’Europe.

QUI?

Jérôme Borel
Paris

(peinture figurative, galerie Olivier Waltman, éditions Dilecta)
Lea Eouzan-Pieri
Bastia

(photographie)
La Furieuse Company
Paris

(peinture textuelle, Etsy, Consulat)
Christoph Hinterhuber
Innsbruck

(peinture et environnements Post-Futuristes et Hyper-Suprématistes)
Charlotte Jankowski
Paris

(céramique, Atelier Petit Feu)
Gwendal Lego
Paris

(radicalité inclusive, Révillon d’Apreval Design)
Stephen Loye
Digne-les-Bains

(dessin, chercheur en Poiesis)
Miquel Mont
Paris

(peinture processuelle, colorisme, galerie Bernard Jordan)
Julie Savoye
Calais

(peinture, Art Construit, galerie du Haut du Pavé)
Sylvain Sorgato
Vernou-sur-Seine

(dessin, peinture textuelle)

INTENTIONS

Les artistes du collectif ne participent qu’aux initiatives et expositions concernées par les enjeux de leur travail d’artiste.

La coordination générale du collectif est assurée par Sylvain Sorgato.

Fondé sur une critique des usages en cours dans l'activité des arts plastiques, le collectif se donne pour première règle de ne mettre aucun obstacle entre les oeuvres et le public.

Concerné par les problématiques environnementales qui structurent l'époque, le collectif se donne pour seconde règle de ne produire que des oeuvres et des événements rigoureusement sobres et très faiblement émettrices de carbone.

Ces intentions s'expriment dans les trois déclarations utilisées par le collectif aux fins de communication :

UN ART CONCERNÉ PAR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE
PEUT NE PAS SE PLIER AUX CODES DE L’EXPOSITION.

Ce ne sont pas les oeuvres mais les expositions qui sont coupables de pollutions. Kaïros travaille sans transport, sans emballages, sans climatisation, sans éclairages...

UN ART CONCERNÉ PAR LA JUSTICE SOCIALE
PEUT NE PAS SOUSCRIRE AUX CAPRICES DE SON MARCHÉ.

Les oeuvres d'art sont aujourd'hui entièrement recouvertes par leur valeur marchande hypothétique, au détriment de toute forme de critique. Kaïros produit des oeuvres qui n'ont pas de valeur.

UN ART CONCERNÉ PAR LA CULTURE
PEUT NE PAS SE SOUMETTRE À L’APPRÉCIATION DES TUTELLES.

L'appareil académique est peut-être le seul opposable aux autodidactes du marché, mais Kaïros n'accepte d'autre légitimation que celle venant des artistes eux-mêmes.

CAHIER DES CHARGES

les oeuvres sont des peintures originales, assimilables à l'oeuvre de leurs auteurs; ces peintures sont réalisées sur des panneaux en Isorel de 30 x 30 cm et destinées à être accrochées en extérieur (dans l'aspace public) sans protection spécifique pour des périodes renouvelables n'excédant pas dix jours.

Pas de fléchage, pas de panneau indicateur, pas de grande bâche déployée pour dire dehors ce que l’on trouve dedans.
Pas d’intérieur, d’ailleurs.
Pas d’heures d’ouverture, ni d’heures de fermeture.
Pas de ceintures pour conduire la foule, pas de portique détecteur de métaux, pas d’agent chargé d’inspecter le contenu des sacs.
Pas de guichets, pas d’audioguides, pas de guides ni de médiateurs, pas de communiqués de presse.
Pas de trop longs textes sur les murs, pas de gardiens, pas de cartels ni de dépliants, pas de mises à distance.
Pas de boutique de souvenirs, pas de tote bags à l’effigie du site. Pas de produits dérivés

Juste l'œuvre. Seulement l'œuvre, par surprise et devant soi.


Pas de barrières, pas de portes, pas de serrures, pas de détection intrusion.
Pas de détection incendie, pas d’extincteurs, pas de poubelles donc pas de déchets.
Pas de chauffage, pas de climatisation, pas d’électricité de toute façons.
Pas de café ni de restaurant ni de buvette, pas de toilettes non plus.
Pas de visites de presse, pas de visites VIP, pas d’association des amis, pas de vernissage, ni de clôture.

Pas de fermeture pour exposition en cours d’accrochage.

Carrés sur l'Axe
exposition collective

accrochages
du 4 juin au 24 septembre

été 2023

Samoreau - Champagne-sur-Seine - Saint-Mammès - Ecuelles - La Celle sur Seine - Vernou sur Seine - La Grande Paroisse

Jérôme Borel

Léa Eouzan-Pieri et Sylvain Sorgato

La Furieuse Company

Christoph Hinterhuber