Pour partir à la conquête d’un monde inconnu puisqu’absolument nouveau, Francisco Pizarre est parti avec autant de cavaliers que ses caraques pouvaient en contenir, autant d’arquebuses que ses soldats pouvaient en porter.

Julie Savoye s’arme d’un peu de ficelle et d’un morceau de graphite pour partir à la conquête d’un monde absolument nouveau que nous avions sous les yeux : le mur d’en face.

Le dessin est celui d’un arpenteur un peu gauche, qui produit une géométrie qui serait passée dans le camp de la sensibilité, dans le camp de la chair.

Des fils de graphite définissent des parcelles dans un lieu. Le lieu de l’ouvrage même, qui vit les lignes déliées, reliant les rives, cartographes d’une idée du monde.

Un lieu dessus et par dessous, un lieu jusque dans le coin, un lieu de liens tissés par la force du travail à l’occasion des expositions.


Sylvain Sorgato

Julie Savoye

Dessin Mural (avec une photographie de Jean Rault)
2018
graphite, dimensions variables

Peindre l’inventaire méticuleux des formes obtenues par la décomposition du support décidé.

Ne pas se contraindre à l’épuisement de l’énoncé : de bon coeur en égarer le déroulé.

Peindre serait ici jouer plus que réaliser.

Aux méthodes scientifiques de l’art conceptuel Julie Savoye substitue celles plus subjectives de l’atelier défini comme le sanctuaire d’expériences sensibles et de jeux plastiques. C’est dans le lieu qui fonde son identité que l’artiste réalise l’activité méticuleuse de la confection de ses peintures.

Julie Savoye aime peindre comme on aime une activité pour le moment de rêverie qu’elle procure. Cette mise entre parenthèse des vicissitudes incarne sans doute assez bien ce que l’on peut attendre des artistes et qui correspond moins à une échappée du monde qu’au rappel de facultés qui demeurent insoumises à l’intéressement social ou économique.

La peinture vaut ici pour ce qu’elle produit comme moment d’un imaginaire ayant pour support tout ce qu’une minutieuse activité manuelle peut apporter de sensibilité et d’intelligence. Une peinture dont je puis interpréter les règles et pressentir pourquoi elles furent déjouées.


Sylvain Sorgato

Chutes, 1 à 4

peinture acrylique sur panneau

43 x 43 cm chaque

  • Google+ - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2017 Sylvain Sorgato. Créé avec Wix.com