Antistatique - Une exposition en mouvements

Stéphane Albert et Nicolas Guiet

L'un et l'autre poursuivent un travail qui implique l'espace d'exposition.

Stéphane installe l'image en menuiserie des outils de l'exposition (ici : un échafaudage).

La présentation de ces objets, modulables, est à chaque fois renégociée.

Nicolas ajuste des reliefs d'angle peints, qu'il réalise sur mesures, pour chaque projet d'exposition.

Ici, ou là :

L'exposition est envisagée comme une forme dynamique de l'accrochage : les positions pertinentes pour un objet dans un espace sont nombreuses.

Il s'agit d'une exposition en exercice, qui rompt avec ses propres habitudes : une exposition en mouvements.

C'est le lien à trouver entre ces deux travaux: leur présentation est remise en jeu.

Modifier l'accrochage en cours revient à désacraliser la décision curatoriale au profit d'un exercice de l'attention.

L'exposition est une épreuve des objets dans l'espace. Il en découle des effets qui sont inattendus, épiés, en vue de produire les mouvements de cette exposition.


Sylvain Sorgato

Stéphane Albert

Nicolas Guiet

  • Google+ - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2017 Sylvain Sorgato. Créé avec Wix.com